Faire des études ou accumuler des qualifications particulières n’est pas inévitable pour devenir un fonctionnaire. L’idée la plus répandue veut que l’on passe par des concours pour intégrer le fonctionnariat. Mais il y a aussi les recrutements sans concours.

L’exception à la règle

Intégrer la fonction publique, cette expression nous fait penser à un long parcours. Nous imaginons un certain niveau d’étude selon le poste visé. Nous envisageons aussi un ou plusieurs domaines d’étude selon le secteur ou le corps du fonctionnariat que nous voulons intégrer. Il s’agit ici d’une forme de règle admise pour travailler à des postes publics. A l’opposée, il y a les recrutements sans concours, l’exception. Cette dérogation relève de la loi n°2007-148 du 2 février 2007. La modification apportée par ce texte juridique permet le recrutement sans concours pour accéder au 1er grade des corps de la catégorie C. A titre d’exemple, nous pouvons citer dans ladite catégorie les adjoints administratifs, les secrétaires ou encore les adjoints techniques.

Les conditions d’admission

Les recrutements sans concours sont soumis à des conditions d’admission. Nous parlons de la fonction publique. Toute candidature doit se conformer aux conditions d’accès au fonctionnariat. Avec plus de précision,les exigences de ces modalités sont relatives à la nationalité, les droits civiques, le bulletin numéro 2 du casier judiciaire, la régularité par rapport au service national et l’aptitude physique à l’exercice de la fonction. Nous pouvons aussi évoquer les emplois dits « réservés ». Des postes pour lesquels on admet la priorisation de bénéficiaires prioritaires et des militaires en activité ou libérés.

La procédure

Les textes stipulent une procédure des étapes pour les recrutements sans concours. On a l’affichage des avis de recrutements mentionnant information utile aux candidats. Il se fait au moins quinze jours avant la date butoir des dépôts des dossiers de candidature.Après les dépôts de dossier vient le stade de sélection des candidats par une commission. Les sélectionnés seront retenus pour passer un entretien. Au final, la liste des candidats recrutés sera arrêtée par ladite commission. En outre, les recrutements sans concours peuvent aussi se faire par voie contractuelle. Pour cela, il faut que la fonction concernée admette cette procédure.