thumbnail

Le monde professionnel est souvent beaucoup moins facile à intégrer qu’on ne veut bien le croire durant les études. C’est peut-être dû au fait que les parents et les professeurs des jeunes étudiants d’aujourd’hui ont vécu leur vie professionnelle entre les années 1970 et 1990, à une époque où le plein-emploi était la norme, où tous les cursus d’études supérieures débouchaient forcément sur quelque chose. Les Village de l’Emploi avis regorgent de témoignages et de trajectoires qui feront douter les optimistes. Aujourd’hui, pour trouver du travail, il faut impérativement avoir plusieurs cordes à son arc.

Une situation difficile pour les jeunes diplômés en quête d’un emploi

De nombreux jeunes Français qui étudient dans le domaine de l’information, de l’informatique ou des sciences de l’ingénieur se dirigent vers une école réputée, une école prestigieuse aux yeux de la société. Mais une fois sonnée la fin des études, une fois qu’on doit pour la première fois se confronter aux recruteurs et à ceux qui font passer des entretiens d’embauche, la réalité est souvent plus nuancée. C’est un fait absolument incontestable, qui tend à s’empirer depuis une quinzaine d’années : les jeunes diplômés peinent à trouver du travail, et ce quelle que soit la valeur supposée de leur diplôme et le prestige du cursus qu’ils ont suivi après l’obtention du baccalauréat. Face à une telle situation, nombre d’entre eux décident de rechercher des solutions alternatives qui leur permettront d’accélérer le processus et de reprendre leur destin en main, et sollicitent par exemple le Village de l’Emploi avis. C’est l’une des possibilités qui s’offrent à eux et peuvent leur permettre d’éviter de perdre plusieurs mois – voire plusieurs années – sur leur carrière. Si on attend la bonne opportunité sans rien faire, sans prendre d’initiative, on risque fort d’être contraint de patienter un bon moment. Et plus le temps passe, plus il sera difficile de se lancer dans le grand bain.

Tenter de valoriser au mieux son profil et son CV

La valorisation d’une diplôme n’est pas toujours la chose la plus simple à mettre en œuvre, surtout lorsqu’on n’est pas entouré par des experts en la matière. Même un ingénieur avec un parcours universitaire en béton peut avoir du mal à se mettre en valeur aux yeux d’un recruteur potentiel. C’est un piège dans lequel tombent de nombreux jeunes diplômés, qu’il s’agisse d’un ingénieur ou d’un informaticien. Quand on sort d’une bonne école et qu’on a accompli un ou plusieurs stages dans des entreprises reconnues, on a parfois l’impression qu’on n’a pas besoin de se lancer dans une stratégie de valorisation de ses compétences, puisque son parcours et son diplôme parlent pour eux-mêmes. Et pourtant, avec cette mentalité, on se dirige souvent dans une impasse. De nos jours, si on veut taper dans l’œil d’un employeur, il faut réussir à se démarquer des autres. Il sort beaucoup plus de diplômés des écoles qu’il n’y a de postes qui se libèrent en France chaque année. Cela créé une situation bloquée, où il n’y a pas assez de travail pour tout le monde. Ce que vous devez faire impérativement, c’est donc de parvenir à sortir du lot et à montrer pourquoi vous êtes différent des autres candidats.

Le manque d’expérience, un critère souvent rédhibitoire pour un jeune

L’expérience, c’est devenu le critère le plus important pour les recruteurs à la recherche d’un nouvel employé. Sous le prisme de l’expérience, le diplôme le plus prestigieux soit-il ne pèse pas bien lourd dans la balance, surtout face à quelqu’un qui aura travaillé plusieurs années dans une entreprise où on lui aura fait confiance et où il aura donné satisfaction. C’est compréhensible ; mais le problème, c’est que chaque année, des centaines voire des milliers de jeunes, aux compétences réelles et au savoir-faire reconnu, restent sur le carreau au profit de personnes plus expérimentées. Il faut donc impérativement tenter une valorisation de son diplôme et de ses acquis théoriques. Commencez par étudier soigneusement votre parcours scolaire : en dehors du diplôme, de vos notes aux examens et des éventuels stages en entreprise que vous auriez effectué, n’y a-t-il rien qui puisse permettre de valoriser votre CV, de rendre vos connaissances un peu plus concrètes aux yeux d’un employeur ? Les langues vivantes peuvent être un véritable atout si elles sont bien mises en avant. Un job étudiant aussi, si c’est quelque chose d’un peu original ou qui demande un savoir-faire particulier.

Ne pas accepter d’emploi dévalorisant par rapport à son diplôme

Malheureusement, bien souvent, valoriser vos expériences de jeune étudiant ne suffiront pas à assurer votre insertion professionnelle. En recherchant sur internet différents Village de l’Emploi avis, vous verrez que les jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi sont pleins d’illusions et sont souvent contraints de rebrousser chemin, ou de prendre un chemin de traverse pour mieux atteindre leurs objectifs. Le principal risque quand on se retrouve dans cette situation, en particulier dans les métiers de l’informatique, c’est de se voir proposer un emploi inférieur à nos attentes, à la fois en termes de salaire et de qualifications professionnelles. En sortant des études, il est très rare de pouvoir accéder directement au poste de ses rêves, avec des responsabilités, du challenge et une rémunération à la hauteur du nombre d’années d’études effectuées. Ces postes sont rares, et sont généralement réservés à ceux qui ont déjà plusieurs années d’expérience en entreprise derrière eux. Mais ce n’est pas une raison pour accepter n’importe quoi. Parfois, il vaut mieux prendre son temps, refaire une formation, partir à l’étranger ou monter en compétence plutôt que d’accepter un emploi au rabais, mal payé et peu épanouissant, durant lequel vous n’apprendrez rien et n’aurez pas la sensation de progresser sur le plan professionnel.

Les solutions alternatives pour une meilleure insertion

Alors, avec toutes ces exigences, comment faire pour parvenir à trouver l’emploi de ses rêves ? Face aux problèmes de plus en plus important de l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi, des structures et des initiatives fleurissent. C’est par exemple le cas du Village de l’Emploi. Grâce à cette école, vous pourrez facilement rattraper le temps perdu et vous former auprès de professionnels reconnus dans le secteur de votre choix. Ils vous guideront dans vos recherches d’emploi, et vous aideront à valoriser vos compétences. Au Village de l’Emploi, même sans expérience, vous pourrez bénéficier d’un parrainage de la part d’entreprises et de professionnels de renom. Avec leur appui et leurs conseils, vous arriverez à vos fins beaucoup plus rapidement qu’en faisant cavalier seul. Le Village de l’Emploi vous aidera tout d’abord à faire le point sur vos compétences et sur vos objectifs. Ensuite, vous serez pris en charge par un référant qui accompagnera vos démarches et vous permettra de constituer un réseau de contacts qui, le moment venu, vous seront d’une aide décisive. Grâce à leur service, vous allez enfin reprendre votre carrière en main !