thumbnail

L’investissement en épargne est toujours une des préoccupations de nombreux Français. Les diverses options de placement sont remises en cause suite à baisse des différents taux d’intérêt depuis les dernières années. En effet, la rentabilité des placements classiques est de plus en plus impactée de façon plus ou moins négative. Dans quoi alors investir son capital épargne pour en tirer plus de profit ?

La gestion sous mandat

La gestion sous mandat, appelée également gestion pilotée est une option de placement aidé par des professionnels. C’est-à-dire que vous faites appel à une société de gestion pour gérer votre compte épargne. Cette dernière effectuera de multitudes d’études pour définir le mode de gestion qui correspondra à votre profil. En d’autres termes, le professionnel choisira les placements sécurisés en fonction de vos besoins.

Déléguer la gestion de votre patrimoine est avantageux parce que cela vous permet de gagner du temps, mais surtout de bénéficier des services d’un professionnel. Vous n’avez pas à analyser chaque mode de placement pour être sûr de bénéficier d’un bon rendement. Le gestionnaire s’occupe de tout à votre place.

D’autre part, certains gestionnaires proposent des services personnalisés ou d’autres formes de placement pour différents profils. À titre d’exemple, hedios patrimoine propose à ses clients, une nouvelle offre chaque mois. La performance, notamment le taux d’intérêt de chaque offre est différent. Pour plus d’information, vous pouvez consulter un hedios avis sur la toile.

En général, chaque société de gestion garantit une protection de capital, mais il faut toujours vérifier les conditions avant de se lancer. En parallèle, les frais de la gestion sont aussi à considérer. Cela peut être gratuit ou faire objet d’une facturation en fonction du montant accumulé. Il est même possible que cette facturation soit au-dessus de la somme convenue. Tout dépend de la condition qu’il faut bien étudier au départ.

Le Plan Épargne retraite (PER)

Comme son nom laisse entendre, il s’agit d’un placement destiné à préparer la retraite par soi-même. Mais suite à des assouplissements apportés récemment par le gouvernement, cette option devient tout aussi intéressante que les autres placements en matière d’épargne.  

À noter d’abord que les autres types de plans épargne seront supprimés dès octobre 2020. À partir de ce moment, seul le PER sera effectif. Néanmoins, un nouveau type de placement est en cours. Il s’agit du Plan Épargne Retraite Individuel ou PERIN. La particularité de ce dernier est que vous avez la possibilité de débloquer avant la retraite, alors que ce n’était pas envisageable auparavant. Cependant, le motif de déblocage de fonds doit être l’un des cas suivants : décès du conjoint ou partenaire du PACS ; achat de résidence principale ; invalidité ; surendettement.

Si vous faites appel à un gestionnaire comme hedios patrimoine, vous pouvez demander les différentes options pour faire évoluer votre placement dans le temps. En effet, le PER permet de sécuriser progressivement votre investissement et votre exposition aux marchés financiers.

Pour information, un abattement de 152 500 € sur les droits de succession peut être octroyé si l’investisseur décède avant ses 70 ans. Sinon, au-delà de cet âge, ce sera un montant de 30 500 €. Mais dans tous les cas, quand vous souhaitez retirer vos fonds, vous bénéficiez toujours de l’avantage fiscal octroyé par la déduction des versements (en fonction d’un taux imposé à une tranche marginale).

L’assurance-vie

L’assurance-vie est l’un des placements les plus prisés en France. D’ailleurs, elle est souvent proposée par les mandataires comme hedios ou autres. En fait, il s’agit d’un investissement souple et large en raison des différents supports intelligents et performants que les acteurs proposent pour l’accompagner. D’autre part, il y a également l’option de prélèvement forfaitaire unique qui rend le placement plus flexible. En effet, il est désormais possible de retirer en partie ou en totalité, vos fonds librement.

Par ailleurs, la fiscalité d’une assurance-vie reste claire et fixée dès le départ pour qu’il n’y ait aucune surprise au moment où vous retirez vos fonds. De plus, avec ce type de placement, vos enfants n’auraient pas à payer un quelconque droit de succession, en dessous du seuil de 152 500 € par enfant et par parent.

Plus intéressant, encore, l’assurance-vie est idéale pour placer des fonds multiples, peu importe le secteur d’activité. Ce qui vous permettra de faire évoluer facilement votre investissement.

Le Plan Épargne Action (PEA)

Le plan épargne action est également un meilleur support pour placer votre épargne. Son intérêt repose surtout sur l’exonération d’impôts sur le revenu après cinq ans de placement. C’est-à-dire qu’il ne reste plus que les prélèvements sociaux à payer.

Par contre, il faut savoir que l’apport maximum du PEA est plafonné à 150 000 €. Les conditions sont également moins souples puisqu’un seul PEA par personne est autorisé. D’autre part, aucun retrait ne peut se faire avant cinq ans. Un retrait avant cette durée entrainera directement la clôture du compte.

Cela dit, le PEA reste quand même une option avantageuse si vous souhaitez investir dans divers placements épargnes.