thumbnail

En ce moment, différents métiers prometteurs sont à la disposition de tous. Il y a comme exemple le travail de conseiller de vente à domicile. Quel que soit le domaine d’une marque, il est probable qu’il engage des conseillers pour l’aider à donner une grande satisfaction à ses clients. Il y a par exemple des entreprises qui recherchent des conseillères pour les cosmétiques bio. Cependant, ce métier n’est pas fait pour n’importe qui. Effectivement, il faut avoir les compétences requises et connaitre le fonctionnement du boulot.

 Connaitre le fonctionnement des produits de la marque

L’une des premières qualités d’une bonne conseillère, c’est la connaissance du métier et de la marque qui lui confie le travail. Par exemple, si cette personne devient une conseillère cosmétique, il est essentiel qu’elle connaisse de A à Z la production ainsi que la description (contenance, date de péremption, etc) de chaque produit. Et, si elle se lance dans le domaine des énergies renouvelables, elle doit connaître le fonctionnement de chaque source d’énergie. Elle va donner des conseils et des astuces à chacun de ses clients. Si elle n’a aucune connaissance sur le fonctionnement des produits et des ventes, elle ne servira à rien. À chaque fois qu’un client demande des astuces sur l’utilisation d’un tel produit ou d’une telle installation, un conseiller doit être capable de lui répondre et de lui satisfaire. Avec sa présence à domicile, il a la capacité de faire une petite démonstration à son client. De même, si un client a des réclamations à faire.

Savoir accueillir les clients et suivre une formation

Pour devenir une conseillère, que ce soit une conseillère cosmétique ou autre, il est également essentiel d’avoir une bonne capacité d’accueil. Les clients ne supportent pas que les conseillers qui les négligent ou qui ne les écoutent pas. Vous devrez garder à l’esprit que c’est votre client. Vous devrez essayer de le calmer et de répondre facilement à ses demandes, si c’est faisable. Il faut surtout éviter d’être sévère envers la clientèle. N’oubliez pas que cela va tout de suite se retourner contre la marque. Un client mal accueilli peut parfaitement nuire à l’image d’une marque ou d’une entreprise par l’utilisation des forums, des réseaux sociaux, etc. Sur ce cas, il est essentiel de noter qu’avant de commencer le travail, il est probable que la marque vous donne une petite formation. Lors de la formation, elle vous donne déjà les étapes à suivre pour accueillir convenablement un client. Le conseiller ou bien la conseillère se rend directement à domicile et donne toutes les informations dont le client a besoin. S’il s’agit d’un nouveau client, le conseiller a comme rôle de l’inciter à se procurer du produit. Il propose un service de présentation de chaque produit.

Maîtriser le langage demandé par la marque (ou plusieurs langages)

L’une des premières qualités d’un conseiller pour des marques cosmétiques bio ou pour d’autres entreprises, c’est la maîtrise de la langue. Lorsque vous trouvez une offre d’emploi sur le Net, prenez le temps de vérifier quelle est la langue  imposée par l’agence ou par l’entreprise. Dans la plupart des cas, c’est la langue française qui est exigée. Mais cela n’empêche que dans certaines situations, des sociétés demandent la maîtrise de la langue anglaise, de la langue allemande, ou autre. Lorsque vous vous rendez dans les domiciles, il est possible que les clients aient des langues différentes. C’est pour cette raison que parfois, l’agence exige la maitrise de plusieurs langues. Le but est que vous effectuiez la présentation des produits et que vous puissiez donner les conseils dans les détails et dans le langage des clients.